Voici les nouvelles de la semaine avec encore une fois beaucoup de photos, aussi comme lors d'un post précédent les photos seront petites pour ne pas trop charger le message. En cliquant dessus vous pourrez les agrandir.  Un post suivra celui-ci dans la soirée avec, à la demande de plusieurs d’entre vous, davantage de photos de Roland !

 

Lundi :

Début de la journée au Centre pour recevoir mes petits patients habituels ! L’après-midi le programme change un petit peu, visites à domiciles sur Fada ! Nous rendons visite à Eléazar, que nous sommes déjà allés voir 2 fois auparavant. C’est la dernière fois que j’ai l’occasion de voir Eléazar avant mon départ et de pouvoir travailler sur sa prise en charge avec l’équipe. A la fin de notre visite, la maman nous a paru vraiment encouragée, quelle joie pour nous !!! Nous avons pu également apporter le siège adapté recouvert de skaï pour qu’il puisse durer dans le temps.

1__2_

 

Prise en charge au Centre de Grâce, une petite fille IMC que je vois régulièrement

2__2_

 

Visite à domicile d’Eléazar, sur son siège flambant neuf !

 

Mardi :

Journée en brousse ! Merci Seigneur, le temps est couvert mais peu menaçant et nous allons rendre visite aux enfants que nous devions voir la semaine passée (la pluie nous en avait empêché !). Nous  commençons par Roland, que je retrouve avec beaucoup de joie et pour la première fois nous avons entendu son rire ! La découverte du ballon de baudruche l’a beaucoup amusé, quoi demander de plus lors d’une prise en charge ? Nous y sommes resté 2 heures (je suis entourée d’une équipe très compréhensive qui savait que ça allait être difficile pour moi de lui dire au revoir...) et il m’a fallu quand même finir par lui dire au revoir pour le moment en attendant, qui sait, un prochain voyage à Fada ? A chaque fois que nous voyons ce petit loulou il va mieux que la fois précédente et c’est une vraie bénédiction pour toute l’équipe de voir ces améliorations et cela m’aide aussi à repartir le cœur plus léger. Ensuite nous allons voir Eloi qui est entouré d’une famille vraiment extraordinaire et qui prend bien soin de lui. Nous poursuivons avec Goudima, un jeune garçon atteint d’ostéomyélite, qui a perdu son papa la semaine dernière... Nous finissons la journée par rendre visite à 2 enfants que je vois pour la première fois avant de reprendre la route pour rentrer sur Fada.

3

Avec  Roland et un petit chiot qu’il essayait de toucher !

4

Jeux de ballon avec Roland

 

5

Dernier moment complice...

 

6

Kanfiéni lisant l’histoire de la création à Goudima

Mercredi :

Ce matin il y a beaucoup de patients au Centre, heureusement que toute l’équipe est là exceptionnellement ! Le rythme ne ralentit pas et beaucoup d’enfants viennent également pour finaliser leur inscription à l’école. Il y a donc au total 26 enfants qui partent mercredi matin pour Mahadaga pour commencer l’année scolaire dans une école de la SIM adaptée à leur handicap. D’autres enfants s’ajoutent à cette liste pour commencer l’école adaptée mais à Fada cette fois où il y a une école (qui n’appartient pas à la SIM) pour les enfants sourds-muets. Pour la scolarisation les familles payent 25% des frais de scolarité (ceux-ci sont bien trop élevés pour les familles que nous recevons au Centre) et le Centre paye les 75% restant, la scolarisation d’autant d’enfants est donc un grand pas de foi pour toute l’équipe mais qui j’en suis sûre sera récompensé ! La scolarisation ici est toujours une lutte pour tous les enfants, davantage pour les filles mais encore plus pour les enfants handicapés et surtout les filles handicapées !!! L’après-midi avec Kanfiéni et Rachel nous partons en visites à domicile voir Divine et Fati : deux jeunes filles handicapées que nous avons déjà vues plusieurs fois depuis mon arrivée ici.

7

Chez Fati ! Parce que parfois pour pouvoir s’occuper correctement d’un enfant handicapé, il faut d’abord distraire les frères et sœurs...

 

Jeudi :

Le jeudi est toujours le jour le plus chargé ici ! Le matin nous recevons tous les enfants pour les prises en charge individuelles et l’après-midi c’est prise en charge de groupe. J’aime particulièrement ces prises en charge où nous découvrons les enfants sous d’autres aspects et nous pouvons voir comment ensemble ils peuvent s’aider mutuellemnt à progresser. Aujourd’hui grand défi, nous avons à la fois des enfants aveugles et des enfants sourds-muets dans le même groupe ! Une jeune fille sourde-muette : Edith, qui a des troubles du comportement et à qui par le passé je n’avais pas réussi à faire passer de bilan psychomoteur du à ses troubles s’est révélée aujourd’hui ! Elle a pu accepter le cadre de la séance et toutes les activités (et leurs règles !) sans aucun problème et avec beaucoup de joie. Plus du tout d’agressivité mais elle m’a pris dans les bras pour me faire des câlins et des bisous pendant toute la séance, c’est une super nouvelle pour la continuité de la prise en charge : elle a adopté le Centre ! C’était mon dernier jeudi à Fada et Edith me l’a rendu encore plus beau !

8

 

Parcours psychomoteur en prise en charge de groupe

9

 

Edith !

Vendredi :

Dernier vendredi également pour moi avec réunion d’équipe le matin où nous avons fait le point sur ces deux derniers mois passés tous ensemble, déjà un peu de nostalgie... Quelle bénédiction ces deux mois ont été pour moi ! Il n’y a aucun mot ni aucun geste qui pourrait les remercier à la hauteur tout ce qu’ils ont fait pour moi, du premier jour de mon arrivée au, je le sais d’avance, dernier qui arrive bientôt. L’après-midi, je m’occupe des dossiers des petits patients que j’ai vu depuis mon arrivée (presque 80, quelle joie !) que je reprends depuis le début pour fixer les nouveaux objectifs et moyens pour la psychomotricité.

10

Il y a toujours de petits patients imprévus le vendredi...

Samedi :

Ce matin les enfants aveugles ainsi que l’équipe sont mobilisés pour le déménagement de l’une des pièces où nous avons entreposé tous les cartons de matériel pour les mettre chez Françoise afin de libérer la pièce qui doit recevoir des missionnaires lors de la grande conférence de la SIM qui a lieu ici dans 2 semaines. Un déménagement titanesque (4 heures à 8 personnes pour une seule pièce !) heureusement que nous étions beaucoup et que tout le monde a mis de la bonne volonté malgré la chaleur... L’après-midi c’est cuisine (muffins cœur au Nutella !) pour recevoir comme habituellement les enfants aveugles à dîner à la maison. Un moment autour du dîner aussi pour dire à quel point nous sommes reconnaissants à Dieu de nous avoir permis à tous de nous rencontrer. Toutes ces belles rencontres nous rendent tellement riches ! Pour terminer la soirée je vais avec les enfants à la répétition d’une des chorales de l’église qui nous chantent de nouveau un superbe chant qu’ils avaient déjà entonnés dimanche dernier pour que nous puissions bien l’apprendre et surtout l’enregistrer !

11

Avec les enfants aveugles! De gauche à droite : Maalo, Lamoussa, Herman et Matthieu